Histoire de clocher
Plan_du_site_du_cercle_genealogique_de_vincey_et_du_bailliage_dEpinal_pour_votre_genealogie_dans_les_vosges.html
Plan du sitePlan_du_site_du_cercle_genealogique_de_vincey_et_du_bailliage_dEpinal_pour_votre_genealogie_dans_les_vosges.html
 

Le clocher de Vincey possède 3 cloches ayant chacune leur histoire. Elles sonnent en Fa, Sol, La.





        La plus petite est aussi la plus ancienne ; elle porte l’inscription suivante :

« L’an 1809, j’ai été bénite par Pierre-Louis de Barville, Curé desservant

la paroisse de Vincey. Je m’appelle Anne-Marie. J’ai eu pour parrain le

Sieur Jean Joseph Vosgien, étudiant chez M. Feys, curé de Portieux, fils

de Jacques Vosgien, maire et propriétaire, et de Marguerite Bailly, son

épouse, et pour marraine Anne-Marie Cosserat, et d’Aprône Xoual son

épouse, tous dudit lieu. »

On y voit gravés : une croix dont les extrémités finissent en fleur de lys,

avec au milieu, le monogramme IHS. Une Vierge couronnée porte un

sceptre. Le fondeur y a inscrit son nom : Joseph Thouvenot, de Saulxures

les Bulgnéville. Ce jour-là la bénédiction des trois cloches eut lieu le 24

juin à sept heures du matin.


La moyenne cloche explique :

« L’an 1822, étant cassée, j’ai été refondue par les Sieurs Thouvenot,

d’après autorisation donnée au Sieur Vosgien, Maire de Vincey. J’ai eu

pour parrain M. Jean-Joseph Bertaud le Jeune, rentier, et pour marraine

Marguerite Lhuillier, épouse de M. Jean-Baptiste Bertaud, aussi rentier,

tous deux dudit Vincey. »

Elle porte un Christ en croix avec à ses pieds Marie-Madeleine. La Vierge

et  l’Enfant Jésus sont couronnés, la Vierge tient un sceptre. Le baptême

d’après les registres paroissiaux, eut lieu le 23 mai 1822, après les Vêpres.


On lit sur la grosse cloche :

« En l’an de grâce de Notre Seigneur 1852, sous l’administration de Jean-

François Tallotte, maire de la commune de Vincey, Vosges, j’ai été bénite

par M. Minel, curé de la paroisse, et j’ai eu pour parrain M.J. Parisot fils,

et pour marraine, Mme Marguerite Grallet, Vve de M. P. Mulot, décédé,

adjoint, tous deux domiciliés audit Vincey. Que Dieu et la Sainte Vierge

te conservent ! »

C’est la plus ornementée des cloches : « …les attaches ont la forme de

dauphins : parmi une guirlande de fleurs, des médaillons représentent la

Foi, l’Espérance et la Charité. On y voit le Christ en Croix, des anges

portant les instruments de la Passion, l’Immaculée Conception. Fonderie

J. Roussel à Metz et Blevaincourt. Vosges. » Cette porte sûrement le

nom de Marie comme celle qu’elle a remplacée et pèse 731 Kg.